Des siècles de confusion sexuelle dans l’église catholique

Ou comment changer la Vérité de Dieu en un mensonge

" L’autorité de ces pères est grande, et lorsqu’ils montrent un consentement moral unanime sur un point de doctrine, cela est considéré comme crucial." (Encyclopédie Catholique)

"Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure." (HEBREUX 13:4).

Rome et les relations conjugales :

"" Jésus n’aurait pas choisi de naître d’une vierge, s’il avait été obligé de la regarder comme imprudente au point de laisser cet utérus, dans lequel le corps du Seigneur a été façonné, cette salle du roi éternel, être souillé par la présence de semence mâle." Pontife Siricius à l’Evêque Anysius, 392apJ.C

"...il est mauvais de se laisser aller à l’excitation par des passions irrationnelles et d’avoir envie de devenir impur. Tout comme le fermier, il n’est permis à l’homme marié de semer la graine qu'à la saison propice." Clément d’Alexandrie

" Même les animaux nous montrent... qu’ils sont inspirés par l’instinct de maintien de l'espèce et non par un avide désir d’union sexuelle." Ambrose

"...le désir sexuel corrompt non seulement la personne, mais aussi la nature... le désir sexuel, de par son instabilité, paralyse la raison." Aquinas

"Lors des rapports sexuels, l’être humain devient semblable à une bête." Aquinas

"Quiconque est un amant trop passionné de sa femme est un adultère." Jérôme

"[[Si un homme regarde de façon lascive] sa propre femme, il pourrait de la même façon commettre l’adultère en son cœur."
Jean Paul II, 1980

"Même dans le cadre du mariage, on peut encourir le péché mortel [la damnation] par un excès de plaisir sexuel." Augustin

"...parce que même cette union légitime est dangereuse, sauf si elle est suscitée par la procréation." Clément d’Alexandrie
**

" Car si l'on enlève la procréation, les époux sont des amants éhontés, les femmes sont des prostituées, les lits conjugaux sont des bordels, et les beaux-pères des proxénètes." Augustin

" Je peux faire mon devoir conjugal... et... me retirer sans avoir joui, sans pécher et sans laisser la semence des générations s’écouler."
Cardinal Huguccio (parlant théoriquement ici), XIII° siècle

" Le plaisir sexuel ne peut jamais être sans péché." Grégoire Ier, VIII° siècle

"... au vu de la pureté du corps du Christ, tout rapport sexuel est impur." Jérôme**

" mal " ... " punition " ... " sale " ... " souillant " ... " laid " ... " honteux " ... " maladif " ... " la déchéance de l'esprit " ... " l'humiliation de la raison par la chair " ... " vulgaire " ... " rabaissant " ... " commun aux bêtes " ... " brutal " ... " corrompu " ... " pervers "... Albert le Grand, docteur de l’Eglise au XIII° siècle

" Il faut donc que l'évêque soit mari d'une seule femme, ... qu'il tienne ses enfants dans la soumission..."(1 TIMOTHEE 3:2,4).

La position de Rome sur le ministère :

"... il est commandé aux évêques, prêtres, et diacres ainsi qu'à tous les membres du clergé qui servent devant l'autel, de s’abstenir de relations conjugales avec leurs femmes et de ne plus avoir d’enfants." Synode d’Elvira, IV° siècle

" Comme les prêtres sont censés être les tem-ples de Dieu, des instruments pour le Seigneur et des sanctuaires du Saint-Esprit... cela porterait atteinte à leur dignité de dormir dans le lit conjugal et de vivre dans l’impureté." Innocent II, 1130 après J.C.

" Même les anciens romains avaient reconnu cette attitude comme appropriée. Une de leurs lois était... 'On devrait se présenter chaste devant les dieux.'" Pie XI

"...C'est la voix de mon bien-aimé, qui frappe: -Ouvre-moi, ma sœur, mon amie, ma colombe, ma parfaite..." (CANTIQUE DES CANTIQUES 5:2).

Rome et la femme :

"...on doit trouver parmi les épouses des femmes saintes, mais seulement lorsqu’elles ne sont plus en couple, lorsqu’elles s'en tiennent à la chasteté virginale..." Jérôme

" Parce que l'œil de la femme touche et distrait notre âme, non seulement celui de la femme débauchée, mais également celui de la femme bienséante." Chrysostome

"...Du Saint-Père jusqu'à nous ici-bas... aucune parole n'a été donnée ni sur les femmes ou ce qui leur ressemble, ni sur ce qui les concerne. C’est comme s'il n’y avait pas de femmes dans le monde." Jean XXIII dans son journal intime, 1948 A.D

"...il est mal d’en toucher une." Jérôme**

"...la prise de conscience de leur propre nature doit évoquer des sentiments de honte." Clément d’Alexandrie

La position de Rome quant aux femmes habitant dans les maisons du clergé

"...pas de femmes à l’exception de leur propre mère ou de proches parentes." Synode de Rome, 43 Après J.C.

"...par le fouet on devait chasser les femmes 'suspectes' des maisons du clergé." Synode d’Augsburg, 952 Après J.C.

"...ne doivent pas vivre ensemble même avec leur mères et sœurs." Grégoire Ier

" Les ecclésiastiques ne doivent avoir aucune femme, quelle qu'elle soit chez eux." Synode de Mainz, 846 Après J.C..

"...interdit toute femme d’entrer où se tenait un prêtre." Synode de Paris, 846 Après J.C.

"...n’autorise aucune femme à vivre dans le voisinage de l’église." Synode de Coyaca,1050 Après J.C.

"...fais ta joie de la femme de ta jeunesse, ... Sois en tout temps enivré de ses charmes, sans cesse épris de son amour." (PROVERBES 5:18-19).

Rome et la planification des relations conjugales :

" Il s'agit là de l’interdiction des rapports sexuels pendant les temps dits saints : tous les dimanches, chaque jour de fête (lesquels étaient nombreux), les quarante jours de jeûne précédant Pâques, au moins vingt jours avant Noël, souvent aussi vingt jours ou plus avant Pentecôte, et trois ou quatre jours avant le Sacrement de la communion." Eunuques pour le Royaume des Cieux, p.138

" [l’Evêque Ratherius] ajouta tous les vendredis. Une panoplie de canons... il parle, en outre, de tous les mercredis et de trois fois quarante jours de jeûne dans l’année." Ibid p.140

"Albert dit aussi qu’il est indécent de faire l’amour pendant les... [jours de] processions." Ibid., p.141

" Clément exclut... 'le matin', 'pendant la journée', ou 'après diner'."
Adam, Eve, et le Serpent, p.29

"...tiens son insolence en veilleuse en la soumettant au jeûne et aux coups." - Odo, Chancelier de l’Université de Paris au XII° siècle, sur que faire d’une femme qui désire des relations durant les périodes saintes

(Toutes les citations sont extraites de 'Eunuques pour le Royaume de Dieu' de Uta Ranke-Heinemann, Doubleday, 1990 - à l’ex-ception de celles marquées de **, qui sont issues de 'Adam, Eve, et le Serpent' de Elaine Pagels, Random House, 1988.)

de D. Guide

Source : 'The Battle Cry', Janvier/Février 1992