Des scientifiques règlent " l’horloge du jugement dernier "

trois minutes avant minuit

WASHINGTON DC, Etats-Unis. Les auteurs de la revue « Bulletin of the Atomic Scientists », sur le conseil de 47 scientifiques (parmi lesquels 18 sont gagnants du Prix Nobel), ont avancé l’ « horloge du jugement dernier » de 1 minute. Désormais elle est à 3 minutes avant minuit, le temps le plus proche de minuit en 30 ans d’existence.

L'horloge a été créée par un groupe de scientifiques spécialisés dans le nucléaire pour représenter de façon plus visuelle, selon leurs investigations, la proximité d’un holocauste nucléaire.

L'horloge du Bulletin a d'abord été fixé à 7 minutes avant minuit, en 1947. Ses aiguilles ont été déplacées jusqu’à 2 minutes avant minuit, quand les Soviétiques ont fait exploser leur première bombe à hydrogène en 1953, et à l’autre extrême, à 12 minutes, lorsque les accords SALT 1 sur la limitation des armements ont été signés en 1972.

" Ce n'est pas seulement la question de la quantité des armes nucléaires ", écrit l'éditeur en chef du Bulletin, Bernard Feld. " Ce qui est plus inquiétant, c’est la tendance des dirigeants des puissances nucléaires à parler et agir comme s’ils étaient prêts à utiliser ces armes."

Article de journal (22.12.83)