A quelle vitesse le charbon peut-il se former ?

La couche de tourbe du lac Esprit démontre que la tourbe peut se former rapidement

Le Déluge de Noé aurait déraciné des arbres et probablement déposé sur la terre des écorces et des matériaux broyés, par strates. Un tel procédé pourrait-il être responsable du dépôt de gisements de charbon ? Des géologues de l’Institut pour la Recherche en Création (ICR) le croient et ont développé un modèle explicant l’origine du charbon, prenant le Mont Ste Hélène pour exemple.

Suite à l’éruption du Mont Ste Hélène en 1980, environ un mil-lion de rondins furent arrachés et formèrent un tapis de débris flottant occupant une surface d’environ trios kilomètres carrés, à la surface du Lac Esprit, au nord du volcan. Des scientifiques créationistes ont examiné les rondins flottants en utilisant la plongée et le sonar.

Les rondins flottant sur le lac Esprit ont perdu leur écorce et leurs branches à cause de l’interaction des troncs, du vent et des vagues. Les examens du fond du lac en plongée ont montré que les plaques d’écorce saturée d’eau sont particulièrement abondantes au fond du lac où, dans des zones éloignées de sédiments volcanique provenant des rives du lac, une couche de tourbe épaisse de plusieurs dizaines de centimètres s’est accumulée. De composition et de textur¬e, la tourbe du lac Esprit ressem¬ble à certains gisements de charbon de l’est des Etats-Unis, qui contiennent aussi majoritairement des écorces d’arbres qui auraient aussi pu être accumulés au dessous de tapis flottants.

Il est admit de façon conventionnelle que le charbon est supposé se former de matériaux organiques accumulés dans des marécages par la croissance sur place de plantes plus tard enterrées. Parce que l’accumu¬lation de tourbe dans des marécages est un procédé lent, la plupart des géologues supposa que les gisements de charbon avaient besoin d’environ 1000 ans pour former chaque pouce de chabon.

La couche de tourbe dans le lac Esprit démontre que la tourbe peut s’accumuler rapidement. Dans cet exemple, elle s’est déposée en trois ans. Cependant, les tourbières des marais contiennent très rarement des matériaux comme l’écorce parce que l’action envahissante des racines des arbres désintègrent la tourbe et la rendent homogène. La tourbe du lac Esprit, en comparaison, est de texture très similaire au charbon. Tout ce qui est nécessaire pour transformer la tourbe du lac Esprit en charbon, c’est qu’elle soit recouverte et qu’il y ait un peu de chaleur.

Nous sommes donc peut-être témoins du premier stage de la formation du charbon au lac Esprit.

de Steven A. Austin, Ph.D.

(Le Dr. Steve Austin, est un géologue des Etats-Unis qui a mené des recherches capitales sur les effets de la catastrophe du volcan du Mont Ste Hélène. Il a aussi effectué de nombreuses recherches sur le charbon. Le Dr. Austin travaille avec l’Institut pour la Recherche en Création de San Diego, en Californie.)

Source : 'Creation Ex-Nihilo', Vol.12, No.1