Le paradoxe de notre époque

 

Le paradoxe de notre époque est que nous avons
des gratte-ciel plus hauts, mais une humeur moins bonne ;
des autoroutes plus larges, mais des points de vue plus étroits ;
nous dépensons beaucoup, mais nous avons peu ;
nous achetons plus, mais nous en profitons moins.
Nous avons des maisons plus grandes et des familles plus petites;
plus de commodités, mais moins de temps ;
Nous avons plus de diplômes, mais nous avons moins de bon sens
plus de connaissances, mais moins de jugement ;
plus d’experts, mais plus de problèmes ;
plus de médicaments, mais une moins bonne santé ;
Nous avons multiplié nos possessions, mais nous avons réduit nos valeurs ;
Nous parlons trop, n’aimons pas assez, et haïssons trop souvent.
Nous avons appris comment gagner notre vie, mais pas comment la vivre ;
nous avons ajouté des années à notre vie, mais pas la vie à ces années
Nous sommes allés jusqu’à la lune, et en sommes revenus mais nous n’allons pas de l’autre coté de la rue pour rencontrer notre nouveau voisin.
Nous avons conquis l’univers mais pas notre espace intérieur.
Nous avons purifié l’air, mais pollué notre âme ;
nous avons séparé les atomes, mais nous ne nous sommes pas séparés de nos préjugés.
Nos salaires sont supérieurs , mais notre morale inférieure;
nous avons tout en quantité, mais pas en qualité.
C’est l’époque des grands hommes de petite vertue;
cherchant les profits et les relations superficielles.
C’est l’époque de la paix dans le monde, et des conflits dans le foyer ;
De plus de loisirs, mais de moins d’amusements ;
D’une nourriture plus variée, mais d’une nutrition mauvaise .
C’est l’époque des deux revenus par foyer , mais des divorces multipliés ;
des maisons plus belles, mais de foyers brisés.
C’est l’époque des vitrines pleines et des réserves vides ;
c’est l’époque où la technologie peut vous apporter cette lettre,
et l’époque où vous avez le choix de la distinguer … ou plutôt de juste la "supprimer".

Source inconnue