Les chrétiens et le sabbat

Dix raisons pour lesquelles les chrétiens ne devraient pas observer le sabbat juif


  1. Ni Jésus-Christ ni les apôtres n’ont jamais commandé à aucun grec d’observer le jour du sabbat selon la loi de Moïse. 
  2. Personne ne s’est vu demandé de garder le sabbat du septième jour avant la rédemption d’Israël hors d’Egypte. Pendant 2000 ans après la création il n’a pas été observé.
  3. Les Ecritures affirment distinctement que le sabbat fut donné pour la première fois à Israël sur le Mont Sinaï (NEHEMIE 9:13-14), et constituait une partie de l’Ancienne Alliance.
  4. Jésus-Christ, quand il fut questionné sur la loi, répondit en citant deux commandements qui ne sont pas inclus tels quels dans les dix commandements (MATTHIEU 22:35-40). Par conséquent, garder " la loi " ou " les commandements " ne fait pas référence aux dix commandements exclusivement, ou au quatrième commandement en particulier.
  5. Jésus-Christ, quand Il énuméra les commandements au jeune homme (MATTHIEU 19:16-22), omit toute référence au commandement du jour du sabbat, et montra donc que ce n’est pas celui qui est très-important. 
  6. La lettre très importante qui fut envoyée aux Eglises par le Conseil des Apôtres et des Aînés, faisant référence à la loi et aux nations, omit toute référence au jour du sabbat (ACTES 15:1-29).
  7. L’apôtre Paul, écrivant sous l’influence du Saint-Esprit, omit dans toutes ses lettres de faire une quelconque référence à l’importance supposée de pratiquer le sabbat juif.
  8. Tout au long du Nouveau Testament il n’y a aucun commandement spécifique pour aucun chrétien de garder le sabbat juif. 
  9. Ni Jésus-Christ ni les apôtres n’observèrent le sabbat juif APRES la résurrection. Le fait que Paul prêche dans les synagogues le jour du sabbat n’est pas un argument en faveur du sabbat juif. Il y allait pour rencontrer des gens, pas pour le culte (par exemple ACTES 13:42). Cependant, Paul lui-même priait et prêchait " le premier jour de la semaine ".
  10. Il n’y a aucune mention du sabbat pour l’Eglise. Neuf des dix commandements, comme il est dit ci-dessous, sont explicitement nommés, mais le quatrième commandement n’est pas mentionné une seule fois. 

Comparez ces Ecritures :

Les dix commandments

dans l'ANCIEN TESTAMENT (Pour l'Israël)    dans le NOUVEAU TESTAMENT (Pour l'église)
1) EXODE 20:3 1) ACTES 14:15
2) EXODE 20:4-5 2) 1 JEAN 5:21
3) EXODE 20:7 3) JACQUES 5:12
4) EXODE 20:8 (Re: Sabbat) 4) Non mentionné
5) EXODE 20:12 5) EPHESIENS 6:1-2
6) EXODE 20:13 6) ROMAINS 13:9
7) EXODE 20:14 7) ROMAINS 13:9 & 1 CORINTHIENS 6:9-10
8) EXODE 20:15 8) ROMAINS 13:9 & EPHESIENS 4:28
9) EXODE 20:16 9) COLOSSIENS 3:9
10) EXODE 20:17 10) EPHESIENS 5:3

Conclusion:

Si rompre le sabbat juif était un crime sérieux comme le croient certains, ce n’est pas enseigné dans le Nouveau Testament, et rien qui ressemble ne serait-ce qu’à un avertissement n’est donné.

Mais d’un autre coté : 

  • Prêcher " L’EVANGILE " est mentionné 50 fois.
  • Prêcher " CHRIST " est mentionné 23 fois.
  • Prêcher " LA PAROLE " est mentionné 17 fois.
  • Prêcher " LE ROYAUME " est mentionné 8 fois.
  • Prêcher " LE SABBAT " n’est pas mentionné une seule fois !

Par conséquent, " Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d'une fête, d'une nouvelle lune, ou des sabbats: c'était l'ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ."  COLOSSIENS 2:16-17

Dix raisons pour lesquelles les chrétiens devraient observer le Jour du Seigneur

Le Nouveau Testament indique clairement que " le premier de la jour de la semaine ", appelé " le jour du Seigneur ", était un jour spécialement consacré au regroupement et était observé par les apôtres et leurs convertis dans un but religieux défini, comme distinct du, et prenant la place du sabbat juif. 

  1. Jésus-Christ est réssuscité du tombeau ce jour-là, ayant triomphé de satan et de la mort. Il apparut à plusieurs de Ses disciples ce premier 'jour de pâques' (JEAN 20:19-26) et à nouveau le premier jour de la semaine suivante. 
  2. Il n’est fait mention de Sa présence avec Ses disciples à aucun sabbat juif APRES Sa résurrec¬tion. Si le sabbat juif avait été important et nécessaire à l’Eglise, Il aurait fait attention à insister dessus, et les aurait rencontrés ce jour-là. Cependant, Il ne le fit pas.
  3. Jésus-Christ ouvrit les Ecritures à Ses disciples " le premier jour de la semaine " (LUC 24:13-47).
  4. L’Evangile est l’évangile de la résurrection (ACTES 1:22; ACTES 4:33). 
  5. Le Saint-Esprit fut donné ce jour-là aux premiers 3000 convertis ajoutés à l’Eglise (ACTES, chapitre 2).
  6. Le souper du Seigneur, appelé " rompre le pain ", était toujours le " premier jour de la semaine " (ACTES 20:7; 1 CORINTHIENS 11:17-34). Le " Jour du Seigneur " était le jour pour " le souper du Seigneur ", et celui qui s’en abstenait, perdait pratiquement sa part à la communion chrétienne et retombait dans le monde païen. 
  7. La collecte des aumônes des chrétiens était faite " le premier jour de la semaine " (1 CORINTHIENS 16:1-2).
  8. La vision de la révélation fut donnée à Jean le jour du Seigneur. " Je fus ravi au jour du Seigneur " (APOCALYPSE 1:10).
  9. Le septième jour du sabbat, sous l’Ancienne Alliance, était en mémoire de la rédemption d’Israël de l’esclavage égyptien. Le " premier jour ", sous la Nouvelle Alliance, est en mémoire de la plus glorieuse rédemption apprêtée par Jésus-Christ, nous délivrant de l’esclavage du péché et de la mort.
  10. Le " premier jour " de l’ancienne création, la lumière fut donnée, et le " premier jour " de la nouvelle création Jésus-Christ amena la vie et l’immortalité, par l’évangile, étant, Lui, la lumière du monde. 

Le premier jour de la semaine surpasse donc de beaucoup le septième jour et devint particulièrement le jour où les chrétiens se réjouissent dans le Seigneur et Son salut ; louer et servir son Rédempteur dans et par Son Eglise, en se souvenant que " le Fils de l'Homme est aussi maître du sabbat ".

de Thomas N. Foster

Source : 'The True Sabbath: Is it Saturday or Sunday?'