Le coût d’un Réveil

Il n’y a aucune raison de douter de la vérité de l’affirmation suivante : " Un réveil arrive toujours en réponse à la prière." Ce qui nous amène à nous demander : y a-t-il des hommes et des femmes prêt à aller jusqu’au bout ?

Elie était effectivement un homme sujet aux passions, tout comme nous le sommes. Il nous est cependant également dit en JACQUES 5:16-18 qu’il était un homme juste.

Nous possédons aujourd’hui des hymnes et des chants magnifiques. Et cependant, nous pouvons souvent réaliser que les églises qui les chantent sont dénuées de théologie et manquent de dévotion. C’est un grand défi que lance ce vieil hymne majestueux :

"Je renonce à tout,
Je renonce à tout.
A tout pour Toi Jésus, Sauveur béni,
Je renonce à tout.ʺ

Il n’y a qu’un moyen d’obtenir davantage de la part de Dieu, c’est de Lui donner plus de nous-mêmes.

Lorsqu’il fut demandé à William Booth quel était le secret de son succès, il répondit : " Je ne sais pas, peut-être est-ce parce qu’un jour, je me suis dit, 'William Booth se donnera en entier à Dieu’."

" Je me souviens de l’année 1921, quand la nouvelle d’un grand réveil qui s’était répandu entre la côte est de l’Ecosse et Yarmouth nous a ému. Des milliers de villages de pécheurs ont été saisis par ce réveil et des dizaines de milliers de personnes ont été sauvées. C’est durant cette période qu’est né un grand hymne dont le refrain dit : "

" Depuis que Jésus vit en moi, depuis que Jésus vit en moi,
Comme une mer des flots de joie balaient mon âme,
Depuis que Jésus vit en moi."

Cette œuvre est principalement celle du Saint-Esprit, mais Dieu choisit deux hommes comme instruments : Jock Troupe et Douglas Brown. Douglas Brown, qui n’était pas rattaché à une dénomination en particulier, exerçait un ministère dans une église en plein essor. Il raconte son histoire :

" Il nous faudrait probablement nous rencontrer plus d’une fois pour vous dévoiler le fin fond de la vérité. Cela m’a prit personnellement plus de quatre mois. J’étais au service de Jésus-Christ depuis 26 ans, mais Dieu toucha mon cœur lors d’un service du dimanche soir ; je fus pour ainsi dire brisé pendant que je prêchais. Suite à cela, je me suis rendu au presbytère, fermai la porte à clef et je me jetai devant la cheminée, le cœur contrit. Pourquoi ? Je ne sais pas. Mon église était pleine, je l’aimais et je pense que j’étais aimé aussi. Non pas par obligation, mais naturellement. C’était le lieu où j’aimais être. Pendant dix-sept ans, il n’y a pas eu un seul dimanche sans que je n’aie un entretien avec quelqu’un. Puis, un soir, en rentrant chez moi, je suis directement allé dans mon bureau. Ma femme m’appella pour dîner. " Ne m’attends pas " répondis-je. Elle demanda : " Qu’est-ce qu’il t’arrive ? " Je lui répondis que j’avais le cœur brisé. Je n’ai rien mangé ce soir-là. Le Seigneur toucha le cœur d’un pasteur orgueilleux et lui dit qu’il devait arrêter de se retenir de servir Dieu, qu’il devait s’en remettre totalement à Lui. Je savais ce qu’Il voulait dire. Je savais ce que ça voulait dire pour moi, mais je n’étais pas encore prêt à en payer le prix. Je suis allé dans ma chambre, non pas pour me coucher, mais pour passer la nuit entière en prière.

Le matin suivant, lorsque je suis sorti de ma chambre, j’ai trébuché sur mon chien. Il avait dû croire que j’étais malade. Quand il s’en alla en gémissant, j’ai eu l’impression que je ne méritais pas d’être aimé, pas même par mon chien. Je me suis senti rejeté.

Puis quelque chose se passa... Je ressentis l’étreinte de Jésus et tout Son amour, Sa puissance et Sa bénédiction m’inonder. Dieu a patienté quatre mois afin de gagner un homme comme moi."

Quel était le secret de l’office puissant de cet homme et du réveil qui s’en suivit ? L’ HUMILITE !

C’est uniquement parce qu’il renonça totalement à lui-même qu’Abraham reçu la bénédiction, la bénédiction du monde entier. Cela ne pourra nous arriver que si nous faisons pareil (GENESE 22:15-18).

Nous aussi pouvons aussi ranimer nos cœurs, mais il n’y a qu’une seule façon : en s’HUMILIANT (ESAIE 57:15).

Nous pouvons avoir un Réveil dans notre pays, mais seulement si nous nous HUMILIONS (2 CHRONIQUES 7:14).

HUMILIONS-NOUS SOUS LA MAIN PUISSANTE DE DIEU !

Traduit de l'allemand : " Der Preis der Erweckung "