La Bible : un livre dépassé ?

Il y a un grand nombre de personnes qui, sans connaître la Bible, ont des préjugés et considèrent ce livre comme désuet pour notre siècle centré sur le progrès. Au XVII° siècle, Galilée constatait que la Bible ne nous enseigne pas comment le ciel a été formé, mais comment nous allons au ciel. Certes, la Bible ne nous dit rien sur la création du ciel, mais elle nous a parlé avec une extrême précision d'événements qui se sont confirmés, dans l'ordre chronologique, par les découvertes scientifiques des hommes. Examinons quelques exemples :

  • Christophe Colomb (1451-1506) est souvent évoqué avec admiration parce qu'il fut l'un des premiers à affirmer que la terre était ronde ; or, le prophète Esaïe l'annoncait déjà à son époque : "C'est lui qui est assis au-dessus du cercle (en hébreu, cela signifie "voûte des cieux") de la terre..." (ESAIE 40:22).
  • Il n'a été que récemment démontré que la lune avait une influence sur les plantes. Mais la Bible expliquait déjà ce fait à l'époque des Hébreux : "les meilleurs fruits poussés sous le soleil, et les fruits précieux que la lune laisse prospérer" (DEUTERONOME 33:14) (traduction littérale de la version anglaise King James Bible). La Bible a été confirmée par la géophysique moderne : "La terre, d'où sort le pain, est bouleversée dans ses entrailles comme par le feu" (JOB 28:5).
  • La géologie moderne confirme de surcroît la véracité du premier chapitre de la Genèse, qui décrit la création. La science parle d'un commencement absolu, c'est-à-dire d'une création, et non pas d'une éternité de la matière, comme quelques-uns le pensaient au siècle dernier. La Bible parle une autre fois d'un commencement dans le livre des PROVERBES : "J'ai été établie depuis l'éternité, dès le commencement, avant l'origine de la terre avant que les montagnes fussent affermies, avant que les collines existassent, je fus enfantée; il n'avait encore fait ni la terre, ni les campagnes, ni le premier atome de la poussière du monde" (PROVERBES 8:23,25-26).
  • Les scientifiques ont analysé l'organisme humain, et leurs recherches aboutissent à l'établissement de 14 éléments de base. Ils ont analysé la poussière de la terre de la même manière, et ils y ont découvert les mêmes éléments. Ici, la science donne de nouveau raison à la Bible, qui dit que Dieu a créé l'homme à partir de la poussière de la terre.
  • La science moderne a découvert que la matière était seulement l'enveloppe d'une énergie. Derrière ce qui est visible se trouve une énergie invisible, mais réelle. "C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles." (HEBREUX 11:3 ; ROMAINS 1:20). C'est le passage de la Bible qui fait référence à ces nouvelles découvertes sur la force et la matière. La Bible parle également précisément de l'existence de la lumière, avant même la création des étoiles, et elle prouve que l'énergie est à l'origine de la matière (GENESE 1 ; PSAUME 74:16).
  • JOB dit : "Il déploie le nord au dessus du vide, Il suspend la terre au-dessus du néant", trente siècles avant qu'Isaac Newton, "le père de la physique", n'établisse la loi de la gravitation. Et encore une fois cette confirmation : "Quand Il régla le poids du vent..." (JOB 28:25). Job avait précédé de quelques siècles Toricelli qui avait découvert comment déterminer le poids de l'air.
  • Le docteur Harvey (1578-1657) fut le premier scientifique à découvrir que la vie du corps se trouvait dans le sang. Mais, quelques milliers d'années plus tôt, Moïse expliquait à ce propos : "Car l'âme de la chair est dans le sang." (LEVITIQUE 17:11).
  • Les découvertes médicales des études prénatales vont dans le même sens que les écritures (JOB 10:10-12 et PSAUME 139:15-16), sans parler des nombreuses prescriptions d'hygiène, de soin et d'alimentation dont la science confirme le fondement.
  • La Bible ordonne aux Hébreux de circoncire tous les garçons à l'âge de 8 jours. Les recherches actuelles sur le sang ont pu établir, par l'étude de la coagulation sanguine chez le nouveau-né, que cette coagulation évoluait durant les huit premiers jours suivant la naissance, pour atteindre une coagulation optimale au huitième jour.
  • La prescription légale de mise en quarantaine des personnes souffrant de diverses maladies de peau, protège de la contamination par les germes. Là aussi, la Bible confirme toutes les règles d'hygiène.
  • Les prescriptions vitales que Dieu a données à son peuple dans le livre Lévitique, trouvent aussi ces derniers temps une explication dans la science. Dieu a donné à Son peuple une leçon d'hygiène indispensable à observer pour le protéger de nombreuses maladies infectieuses, ou encore des parasites.
  • Ce n'est qu'au 19ème siècle qu'un médecin, du nom de Semmelweiss, recommanda de se laver les mains avant de s'occuper d'un malade. De même, les travaux de Pasteur sur les germes et leur transmission ont démontré l'importance des nombreux et fréquents nettoyages imposés par la Loi de Dieu.

On pourrait continuer la liste... mais pour terminer, nous citerons simplement le célèbre astronome anglais John Henschel (1792-1871), qui affirma : "Il semble que toutes les découvertes humaines n'aient été faites que dans le seul but de confirmer, de manière toujours plus forte, les vérités contenues dans la Bible".

"LA PAROLE DU SEIGNEUR DEMEURE ETERNELLEMENT!" 1 PIERRE 1:25

                                                                                     Tiré du Magazine : "Pentecôte", Assemblées de Dieu de France
                                                                                              Traduit de l'allemand : "Die Bibel - Ein überholtes Buch?"