Vidéos

Guéri de l'asthme

 

Mon ami m’a dit que je pouvais être gueri de mes terribles crises d’asthme par la puissance de Dieu. Il a imposé ses mains sur moi et il a commencé a prier au nom de Jesus Christ en s’adressant directement au demon de l’asthme...

Libéré de différentes drogues

J'ai expérimenté différents excitants (amphétamines), tranquillisants, trips (L.S.D. et “champignons hallucinogènes”), opium, et cocaïne. J'ai continué de cette façon pendant dix ans, avec le cannabis comme premier amour. J'ai réalisé que ma mémoire à court terme était confuse, et que mon élocution et écriture devenaient bâclées, mais j'étais convaincu que je n'avait pas de problème de toxicomanie. Un jour, un ami m'a demandé si j'avais jamais entendu parler de Jésus Christ...

Une Nouvelle Créaturevideo icon

Céline - Coffs harbour, Australie

Les questions sur la mort, l’injustice et le but d’une vie sur terre si courte me laissaient anxieuse. C’est pourquoi je pris le chemin de l’art contemporain, pensant obtenir quelques réponses...

Où puis-je trouver le Salut par le pardon de mes péchés ?

Je croyais déjà en l’Eternel Dieu, et je savais  que l’on vient tous en Jugement, mais j’avais encore besoin de comprendre que sans être baptisée dans le Nom du Père du Fils et du Saint-Esprit, je ne pouvais aller qu’en enfer. En cherchant le pardon de Dieu et lisant le Nouveau Testament j’ai découvert que “nul ne vient au Père que par le Fils.”

Né de nouveau video icon

John, Informaticien - Valencia, Espagne

J'ai réalisé que si la Bible était vraiment la Parole de Dieu, je devais faire quelque chose de spécial. J'ai donc beaucoup parlé à quelques "Chrétiens" que je connaissais. Je leur ai posé des questions sur la Bible, comment se pouvait-il qu'elle soit vraie, sur le fait que la Bible ait ou n'ait pas de sens, etc..., mais ils ne purent répondre à toutes mes questions.

Libéré de la musique rockvideo icon

Martijn - Sydney, Australie

Des groupes comme ‘Sick Of It All’ , ‘Suicidal Tendencies’ , ‘Pro-Pain’ , ‘Slayer’ , ‘Metallica’ , ‘Congress’ ou encore ‘Slipknot’ étaient mes héros. A l’âge de quatorze ans, je n’ai pas eu la permission d’aller à un concert de ‘Metallica’, et à cause de cela j’ai gâché toute une année scolaire et j’ai détesté mes parents. Ma rébellion a probablement commencé plus tôt, mais après cet événement, tout n’a fait qu’empirer. J’ai commencé à détester...

Sauvés et guéris par la puissance du Nom de Jésus video icon

Stewie et Margie, DRSAM - Perth, Ecosse

Tout a commencé lorsqu’une église du nom de Christian Assemblies fit l’acquisition de la maison à côté de chez nous et que nous devînmes voisins immédiats. Peu à peu, nous avons fait connaissance et avons apprécié la compagnie des personnes qui venaient aider à rénover la maison ainsi que le terrain attenant. Plus nous parlions ensemble, plus...

Sauvé de la dépression, de l’alcoolisme et du suicide ! !video icon

Hubert - Stirling, Ecosse

Je suis devenu de plus en plus déprimé, me renfermant et n’ayant personne à qui parler. Des pensées suicidaires me traversaient souvent l’esprit. J’ai même envisagé de quelle façon j’allais le faire, ces idées ayant été quelque peu nourries par l’influence de certains groupes de musique, et par les chanteurs que j’écoutais régulièrement. Ma vie a basculé pendant mon service militaire, alors que j’avais 20 ans.

Sauvé et libéré de la drogue et de l’occultismevideo icon

Georg - Francfort, Allemagne

J’ai aussi essayé différentes drogues comme l’ecstasy, le speed, l’opium et plus tard le crack et l’héroïne. Je les trouvais agréables, mais on ne peut pas les comparer aux drogues psychédéliques. J’ai découvert que pendant les trips de LSD, si j’appelais le nom d’un gourou mort depuis longtemps, j’entrais dans une transe plus profonde et beaucoup plus puissante. J’avais en quelque sorte ouvert une porte que je ne pouvais plus refermer.

Sauvé d’une vie vide de spiritualité et marquée par la drogue !video icon

Bob - Brisbane, Australie

Tant que j’étais avec mes amis, je croyais que ce que je faisais n’était pas mal. Parfois, pourtant, en revenant de soirée aux aurores, complètement défoncé, je me regardais dans le miroir et je me demandais : “Est-ce que je me connais vraiment, est-ce que je suis vraiment heureux ?” Honnêtement, je répondais : “NON”. Alors j’allais très vite me coucher pour essayer de tout oublier.
 

Pages