Une visiteuse céleste, une guérison miraculeuse !

Christel - Chilliwack, Canada

Photo of Christel

Un jour, je me sentais malade et pouvais à peine respirer, alors je me suis couchée tôt. Ma petite fille Jennifer revint à la maison et me trouva en proie à de fortes douleurs, avec une sensation de brûlure dans la poitrine ; je pouvais à peine respirer. Nous décidâmes de demander à un voisin de nous emmener aux urgences de l’hôpital le plus proche.

Là-bas, ils firent une radio de la poitrine et découvrirent que mon poumon gauche était plein d’eau et que j’avais une pneumonie. Je dus immédiatement subir une intervention chirurgicale car les médecins disaient que je pouvais mourir d’une insuffisance cardiaque. Ils me mirent un tube dans le dos pour évacuer l’eau, ce qui était très douloureux, étant donné que je ne pouvais prendre aucun anesthésiant.

Les docteurs n’étaient pas sûrs de l’origine du problème, et pensaient que j’avais peut-être une maladie en phase terminale ; j’avais fumé pendant très longtemps par le passé. Ils commencèrent à faire toutes sortes de tests.

Tous mes amis de l’Assemblée vinrent me voir et prièrent pour moi. Ils m’ont également ointe avec de l’huile, comme il est dit dans la Bible (JACQUES 5:14). Je me sentais plus en paix après la prière, mais j’étais encore très inquiète à l’idée d’avoir peut-être le cancer ou toute autre maladie.

Mon lit faisait face au bureau principal, et je pouvais ainsi voir toutes les infirmières se parler entre elles. J’étais très anxieuse et j’avais peur. Je pouvais voir une dame parler à l’infirmière assise au bureau, mais son attention se dirigeait toujours vers moi, et elle ne cessait de me regarder en souriant. Je n’avais encore jamais rencontré cette dame. 5 à 10 minutes plus tard, elle partit, toujours en souriant et en me faisant signe de la main. Je ne pouvais comprendre ce qui se passait, mais tout à coup, je me suis sentie très calme, j’ai totalement oublié ma maladie et me suis endormie. Plus tard, par curiosité, j’ai demandé à l’infirmière qui était cette dame, et elle a répondu : " Vous rêvez, il n’y avait personne, endormez-vous ! " Je crois qu’il s’agissait d’un ange et cela me donna l’assurance entière que tout irait bien. Gloire à Dieu, le Seigneur veillait sur moi.

Le jour suivant, tout a changé : j’ai passé une autre série de radios et le docteur m’a dit que j’allais très bien et que je pourrais rentrer à la maison dans quelques jours !

Deux mois plus tard, j’ai été baptisée, j’ai reçu le Saint-Esprit, et je suis toujours en parfaite santé. Gloire à Dieu !

Post new comment