Sauvé d’une vie vide de spiritualité et marquée par la drogue !

Bob - Brisbane, Australie


Photo of Bob

Bonjour, je m’appelle Bob. Lorsque j'avais quinze ans, je vivais en Allemagne. J’étais quelqu’un de très sociable et j’avais beaucoup d’amis. Sous la pression de mon entourage ainsi que par curiosité, j’ai commencé à toucher aux drogues euphorisantes. J’ai occasionnellement essayé des drogues plus dures, que je mélangeais souvent à de l’alcool. Tant que j’étais avec mes amis, je croyais que ce que je faisais était correct. Parfois, pourtant, en revenant de soirée aux aurores, complètement défoncé, je me regardais dans le miroir et je me demandais : “Est-ce que je me connais vraiment, est-ce que je suis vraiment heureux ?” Honnêtement, je répondais : “NON”. Alors j’allais très vite me coucher pour essayer de tout oublier.

Vers vingt ans, j’étais en apprentissage. Un jour, un nouveau gars a commencé là où je travaillais et nous nous sommes tout de suite très bien entendus. Il m’a parlé du temps qu’il avait passé en Inde, de ses voyages et de sa vie. Un peu plus tard, il a également commencé à me parler de la Bible. Il m’a parlé de vérités toutes simples comme, par exemple, à quel point Dieu déteste les drogues (GALATES 5:20) ou aussi du fait que l’on peut parler à Dieu seul dans sa chambre (MATTHIEU 6:6). Il m’a aussi donné des brochures à lire à propos de la Bible. J’ai commencé à parler à Dieu, et, plus j’en apprenais sur Lui, plus je me sentais mal à l’aise par rapport à ma vie de pécheur. C’était comme si ma conscience était placée sous une loupe, surtout quand je me trouvais seul. Il a vraiment fallu que je me demande de quel côté je me trouvais. Je voulais être quelqu’un de bien, mais je réalisais que ce n’était pas le cas !

J’ai également reçu des réponses puissantes à mes prières. Par exemple, j’ai obtenu précisément le travail que j’avais demandé alors que je parlais à Dieu dans ma cuisine. J’avais toujours su qu’il y avait quelque chose de plus que ce que l’on peut voir, sentir et toucher, mais je n’arrivais pas à définir ce que c’était.

Après quelques temps, j’ai commencé à me rendre à des réunions de l’église de mon collègue ; j’ai été rempli du Saint-Esprit, puis baptisé. C’était incroyable comme ma conscience était soulagée. Mes anciens péchés avaient été couverts par le sacrifice de Jésus sur la croix et j’avais entamé une nouvelle vie. Ce jour-là, j’ai arrêté de fumer, de boire de l’alcool et de consommer des drogues sans ressentir aucun symptôme de manque. Depuis, le Seigneur a comblé ma vie d'un réel épanouissement et d'amis attentionnés.

L’un des désirs de mon cœur était de déménager dans un autre pays. Cela s’est réalisé puisque je vis maintenant en Australie. Le Seigneur m'a également béni avec une femme, une maison et une famille. Maintenant, si je considère ma vie plus de dix ans après, je peux dire que, bien que cela n’ait pas toujours été facile, le Seigneur m’a aidé à traverser les difficultés. Je vais de foi en foi et de victoire en victoire. C’est une vie en Christ épanouissante, passionnante et pleine de défis !

Post new comment