Libéré de l’occultisme!

Henry - Glasgow, Ecosse

Photo of Henry

Bonjour à tous! Je m’appelle Henry, mais, à l'époque où je faisais des allers-retours à GOA, en Inde, en 1985/86/87, les gens m’appelaient MISCHA. C’est par l’intermédiaire de Stefanie, une fille dingue de la très chic discothèque “Sugar Shake”, que j’avais découvert le monde hippie de GOA, où les rave parties, la musique, les filles et toutes sortes de drogues, particulièrement les acides, faisaient partie du quotidien!

Pendant mon second voyage en Inde, je suis monté dans l’Himalaya pour assister à l’un des plus grands festivals hindous de cette planète, le KUMB MELA. Nous ne comprenions pas grand-chose à la religion, mais on y fumait aussi de la dope et nous nous sentions bien. A ce moment-là, les drogues avaient pris une place très importante dans ma vie; je ne pouvais m’imaginer vivre sans en consommer. La philosophie orientale avait également commencé à m’interpeller.

Peu de temps avant de monter dans l’avion pour effectuer mon troisième voyage en Inde, je suis tombé sur un livre intitulé "Jésus a vécu en Inde". Bien qu’en Allemagne je méprisais le Christianisme hypocrite, et que tout ce qui touchait à l'église ne m'intéressait pas du tout, j’étais fasciné par l’idée que ce “dingue” de Jésus ait marché dans l’Himalaya, exactement comme nous l’avions fait tout récemment... Tout en gardant le livre dans ma poche, je suis retourné en Inde, où je me suis laissé porter par la vie. Puis Damita a croisé ma route. C’était une fille maori de Nouvelle-Zélande d’un grand charisme; l’amour était dans l’air. Comme c’était une "sorcière blanche", elle m’a introduit dans une dimension plus profonde du style de vie "New Age", la magie faisant partie intégrante de sa vie. Chaque jour, je consommais des drogues et me rendais à des fêtes, jusqu’à cette nuit qui a changé ma vie.

En arrivant tard à une fête (2-3 heures du matin), nous avons quand même réussi à ingurgiter un tas de drogues, jusqu’à ce que nous réalisions que c’était un peu trop... Nous avons réussi à tenir les heures sombres de la nuit, jusqu’au moment où j’ai rencontré au petit matin un gars étrange, portant un nom encore plus étrange, qui m’a proposé de la drogue supplémentaire. Je m’y suis laissé prendre et j’ai bientôt senti que quelque chose ne tournait pas rond. Au lieu de me sentir bien, un brutal trip d’horreur s’est emparé de moi en me faisant subir une série d’expériences cauchemardesques. La fête tout entière était plongée dans une fiction infernale. Les heureux fêtards autour de moi se trouvaient soudain frappés d’agonie. On aurait dit que le temps s’était totalement arrêté. L’arrêt et la reprise du temps se succédaient d’une façon si forte que j’ai commencé à trembler de peur. Mon cœur brûlait tellement que j’étais sur le point de tomber dans l’inconscience. Les gens semblaient être devenus fous et toute l’atmosphère était chargée de crainte, de souffrance et de manifestations surnaturelles et hallucinantes. Tandis que le gars avec qui j’avais pris les drogues s’éloignait, j’ai vu au dos de son blouson en cuir 3 crânes placés dans un ordre symbolique, les symboles du monde occulte.

A partir de cette soirée, les choses ont changé. J’ai réalisé qu’il y avait une étrange présence dans ma vie, émanant d’une puissance malfaisante, qui influençait tout mon être. Peu de temps après, nous avons quitté Goa pour aller jusqu’au Népal, en espérant trouver des réponses à ce qui s’était passé. Mais une visite dans un monastère bouddhiste m’a plongé dans des manifestations magiques encore pires (la télépathie). A Katmandou, Damita et moi nous sommes séparés car son implication dans la sorcellerie et la drogue m’était alors devenu insupportable.

Je suis parti du Népal dans l’espoir de laisser cette "nouvelle force étrange" et toute la magie derrière moi. De retour en Inde, les choses m’échappaient de plus en plus et je savais que quelque chose avait tourné vraiment mal. Dès le moment où j’ai découvert qu’un gars que je connaissais s’était procuré un pistolet (il voulait tuer le DJ après avoir trouvé des messages subliminaux racistes dans sa musique), j’ai su que ma place n’était plus là. Un sentiment de paranoïa avait pénétré ma vie et s’était violemment emparé de tout mon être. Je savais que je ne pouvais plus prendre de drogue car j’étais déjà proche de la folie, et d’autres tentatives de consommation de drogue avaient de nouveau déclenché certains symptômes du trip d’horreur de cette fameuse nuit. J’ai commencé à voir des choses et à mettre des symboles sur les circonstances; j’étais enfermé dans un cercle vicieux de superstition.

A bord du jumbo me ramenant vers l’Europe, j’étais terrifié à l’idée de faire l’expérience d'autres manifestations surnaturelles. Ma vie de drogué s’effondrait et je ne savais pas comment faire face à une vie normale, une fois de retour en Allemagne. Est-ce-que les gens comprendraient que j'avais conduit ma vie au chaos mental? Les choses qui s’étaient passées pendant les derniers mois étaient trop lourdes à partager avec qui que ce soit. Je me sentais désespérément captif d'un monde de magie et de crainte. Est-ce-que j’aurais besoin d’un traitement psychologique pour m’en sortir? J’avais vu des gens devenir fous à Goa, perdant la raison après un seul trip de LSD. (Plus tard, j’ai appris par la Bible que le fait de se droguer = “pharmakeia” est en fait une forme de sorcellerie, ce qui est complètement interdit par Dieu! APOCALYPSE 21:8)

A l’aéroport de Damas, alors que j’attendais mon vol pour l’Allemagne, je me suis mis à parler avec un Anglais qui travaillait à Calcutta. Je lui ai demandé ce qu’il pensait du bouddhisme car j’essayais toujours de comprendre les manifestations de télépathie que j’avais eues au monastère. Sa réponse a été complètement surprenante, mais ses mots ont été les mots les plus importants qu’aucun homme ne m’avait jamais adressés. Il m’a dit: "Avant d’aller plus loin dans le bouddhisme, regarde ce que Jésus-Christ a fait pour nous: "Il est mort pour nos péchés et en Lui tu peux avoir une nouvelle vie". En vérité, c’était la seule réponse qui pouvait me satisfaire dans mon état de peur dévastatrice. L’avion de cet homme a été annoncé et il a disparu tandis que je restais assis, tremblant et en larmes.

De retour en Allemagne, les manifestations magiques ont continué à apparaître dans ma vie et à un moment donné, j’ai même pensé à me suicider. Mais j’avais ce seul espoir: quelque part je savais que Jésus pouvait m’aider dans tout cela. Cela m’a pris presque une année pour revenir à une vie normale (en apparence), mais j’étais incapable d’avoir des relations normales avec ma famille ou mes amis; je devais me retirer complètement car je ne voulais pas qu’ils soient attirés dans mon monde de superstition et de symbolisme. J’ai obtenu miraculeusement un bon travail en tant qu’ébéniste/menuisier, ce qui m’a aidé à remettre les pieds sur terre. Au niveau personnel, cependant, la bataille spirituelle faisait rage car j’étais un collectionneur de titres RAVE et TECHNO de plus en plus accro.

Puis vint le jour où j’ai rencontré Ursula dans les rues de Munich. Elle m’a demandé si je croyais en Dieu et, trois heures plus tard, nous étions toujours en train de parler. J’ai su dès le premier instant qu’elle connaissait la vérité. Elle avait de vraies réponses et les choses ont commencé à prendre un sens. J’ai appris ce qu’était le vrai christianisme, les étapes bibliques du salut, comment satan corrompt le monde entier, quelle est l’influence satanique des drogues et de la musique rock, la tiédeur de la plupart des églises, comment Jésus vit et est réel pour ceux qui Le cherchent à travers les Ecritures… et j’ai vu son humilité et sa foi en Dieu!

Pendant six semaines, je me suis rendu à chaque réunion de maison car ces gens étaient prêts à me donner des réponses. J’ai compris que la Bible est véritablement la Parole de Dieu qui nous est adressée. Pour la première fois, j'ai vu la puissance du Saint-Esprit se manifester avec des signes parmi les croyants. Le dimanche 23 octobre 1988, j'ai été baptisé avec joie, après que Robby ait lié toutes les forces démoniaques qui avaient plongé ma vie dans la ruine. En sortant de l’eau, j’étais libéré du mal, comme Jésus le promet dans la Parole de Dieu !

2 TIMOTHEE 2:26: "…et que, revenus à leur bon sens, ils se dégageront des pièges du diable, qui s’est emparé d’eux pour les soumettre à sa volonté."

JEAN 8:32: "...et la vérité vous affranchira."

Je n’ai jamais trouvé Jésus dans l’Himalaya, mais Il a révélé Son amour et Sa bienveillance à un pécheur (comme moi) là-bas à Damas lorsque Lui, Jésus, à travers les paroles de cet Anglais, m’a montré ce qu’Il avait fait pour nous sur la croix: Jésus a payé le prix pour nos péchés et nous a libérés de notre culpabilité, à la condition que nous commencions à Le suivre selon Sa Parole. Loué soit le Seigneur pour Sa patience et Son amour!

Depuis ce temps-là, je ne me suis plus drogué et je n’en ai plus éprouvé le besoin car le fait de vivre avec et dans la vérité (Jésus-Christ est la vérité…) a ramené la joie dans ma vie. Depuis mon baptême par immersion totale, toute influence démoniaque/occulte s’est arrêtée, et j’ai retrouvé mon équilibre mental ainsi qu’une vision normale des choses de la vie. Environ deux ans après ma conversion, nous (le groupe d’Assemblée de Munich) avons écouté un discours du prédicateur new-yorkais David Wilkerson. Le titre en était “ON THE ROAD TO HELL” (littéralement: “EN ROUTE VERS L’ENFER”), et David Wilkerson y parlait en profondeur d’une vision de l’enfer qui m’a beaucoup touché. Il y décrivait en effet des scènes presque identiques à certaines expériences que j’avais faites lors de mon trip d’horreur au cours de cette nuit à Goa.

Cela fait maintenant presque 15 ans que j’ai été baptisé et que j’ai reçu le Saint-Esprit avec le précieux don du “parler en langues”. Je loue et je remercie le Seigneur de m’avoir gardé sur Son chemin. Pas une seule fois je n’ai regretté ma décision de changer et de suivre le Seigneur. Nous ne sommes pas parfaits, mais le fait de nous entraîner et de faire des disciples porte un bon fruit qui est visible de nombreuses façons dans notre Assemblée... Notre enseignement est basé sur les Ecritures sous tous leurs aspects et, au moyen d’études approfondies de l’histoire (particulièrement de l’histoire chrétienne), nous acquérons de plus en plus de compréhension pour rester sur "l'ancien sentier" qui est bon et divin. En ce moment, ma femme et moi vivons en Ecosse, où nous sommes heureux de faire partie de ce palpitant travail en Christ.

Dans l’Amour de Christ

Henry
 

Post new comment