Des tendons déchirés sont guéris !

Werner - Zurich, Suisse

Photo of Werner

A l’âge de vingt-quatre ans, je suis monté tout en haut d’une grande tour avec un ami. A la descente, nous décidâmes de faire la course jusqu’en bas. Je fus plus rapide que mon ami et j’étais en tête quand, tout à coup, je trébuchai et tombai.

J’étais blessé au pied gauche et je ressentais une douleur insoutenable. Je ne pouvais plus marcher ni me tenir debout tout seul, alors mon ami m’aida à regagner la voiture. Il me conduisit immédiatement chez le médecin parce que mon pied avait commencé à enfler.

Le docteur me dit que je devrais attendre jusqu’à ce que l’enflure diminue et que la douleur se calme pour que mon pied puisse être correctement examiné. Dix jours plus tard, ça allait mieux, mais je ne pouvais pas très bien marcher. Le médecin examina mon pied et me dit que les tendons étaient abîmés, ce qui voulait dire qu’ils ne maintenaient plus mon pied dans la bonne position. Il pouvait bouger mon pied d’environ 4 cm (1,6 pouces) de plus vers l’avant. Cela voulait dire que les tendons étaient non seulement distendus, mais complètement déchirés. Il me dit aussi que je devais aller à l’hôpital pour qu’on opère mon pied et recouse les tendons. Une telle opération entraînerait normalement à peu près six semaines de convalescence.

Le lendemain, avant d’aller à l’hôpital, je pris mon petit déjeuner avec un ami chrétien. Nous avons parlé de mon accident et, après un moment, il me demanda si j’avais la foi que Dieu pouvait me guérir. Il me proposa de prier pour mon pied si je croyais que le Seigneur me guérirait.

Je lui ai dit que je n’avais pas très envie de rester à l’hôpital pendant si longtemps et je lui ai demandé de prier pour moi.

Alors mon ami pria et il demanda au Seigneur que mes tendons fussent ressoudés, que je n’eusse pas à rester à l’hôpital, qu’il n’y eût pas besoin d’opération et que mon pied n’eût plus du tout de séquelles. Je ne ressentis rien de spécial à ce moment-là, et je me rendis alors à l’hôpital.

A l’hôpital, on me fit une radio et, après cela, le docteur examina de nouveau mon pied. Il le plia vers la gauche et vers la droite, en avant et dans toutes les directions possibles, me demandant à chaque fois si les mouvements me faisaient mal. Puis, sans que je ne comprenne pourquoi, il fit la même chose avec mon pied droit, Il me dit qu’il n’y avait aucun problème avec mon pied gauche ni avec mon pied droit. Il me demanda ce qui s’était passé depuis mon premier examen. Il ne comprenait pas pourquoi mon pied était complètement guéri, alors il le banda quand même.

Après trois jours, le bandage me démangeait beaucoup ; je l’ai donc retiré. Je n’avais plus mal du tout et je n’avais absolument aucun problème à marcher ni à courir. J’ai même fait une partie de football très énergique cet après-midi-là.

Gloire à Dieu pour Son pouvoir de guérison.

Post new comment