Bébé mort ramené à la vie

Annette - Tillicoultry, Scotland

Photo of Annette

Annette - Tillicoultry, Écosse

Bonjour je m’appelle  Annette et j'habite en Écosse.

Le témoignage que je voudrais partager est arrivé à Vienne, en Autriche, il y a quelques années - il y a plus de 10 ans en fait – mais ce n’est que maintenant que je réalise les effets de ces événements.

J'ai une très bonne amie appelée Gela. Nous avons été meilleures amies depuis le lycée. Au fil des années, nos vies se sont éloignées parce que ma famille et moi avons déménagé en Allemagne. Plus tard, je suis devenue chrétienne. Nous n'avons jamais vraiment perdu le contact, alors quand mon mari et moi sommes revenus en tant que missionnaires à Vienne, Gela et moi étions heureuses de nous retrouver de nouveau.

Étant des amies très proches, j'étais avec elle à l'hôpital lorsqu'elle a donné naissance à son plus jeune enfant. Chaque accouchement est différent, et j'ai pu voir que le sien n'était pas facile. J'ai accordé toute mon attention à la réconforter et à la fortifier. Les infirmières n'étaient pas du tout préoccupées par son progrès, nous n’étions donc  pas dérangées. Lorsque son petit garçon est finalement né, il était très calme. Je ne l'ai pas immédiatement remarqué comme j'étais toujours concentrée sur Gela, qui était épuisée.

Les infirmières s'occupaient du bébé et tout à coup, il y a eu beaucoup de mouvements. Je les ai entendus demander une table de premier secours parce que quelque chose n'allait pas. J'ai levé les yeux et j'ai vu le petit bébé étalé inanimé dans les bras d'une infirmière, qui s'est précipitée pour sortir de la chambre et obtenir une table de réanimation néonatale. Quand elle est passée à côté de moi pour quitter la salle, j'ai réussi à toucher le bébé et à prier Dieu qu'il redonne la vie à ce petit corps. Avant même qu'elle ait atteint la table, le petit Simon a commencé à pleurer ! Pendant ce temps, Gela avait également remarqué que quelque chose se passait, mais j'ai été en mesure de la rassurer, que tout allait bien. Loué soit le Seigneur !

Gela ne s'était jamais rendu compte réellement que le petit Simon était momentanément  sans vie après la naissance. Je n’ai pas voulu la bouleverser ou l'inquiéter inutilement et je ne savais même pas par où commencer pour lui raconter les événements, donc je ne lui ai jamais dit ce qui est arrivé. De nombreuses années se sont écoulées et je n'avais toujours pas mentionné comment Dieu avait sauvé son garçon, mais Dieu ouvre des voies pour révéler la vérité.

Quelques années plus tard, lorsque ma famille et moi venions tout juste de déménager en Écosse, Gela m'a dit que Simon (maintenant 8 ans) était très enthousiaste à la lecture de la Bible et voulait devenir un disciple de Jésus avec son ami. Peu de temps après cette conversation nous avons eu l'occasion de lui rendre visite.  J'ai enfin pu lui parler de ce qui était arrivé le jour de la naissance de Simon. Nous connaissons toutes les deux avec certitude la raison pour laquelle Simon est autant attiré par Dieu ; cela est dû aux événements du tout début de sa vie.

Gloire à Dieu

Post new comment