La Bible Ostervald 3ème partie

Imprimer cette page

3. Les livres oubliés devraient-ils faire partie de nos Ecritures ?

Les “livres oubliés” (Enoch, les livres d’Adam et Eve, et quelques autres livres qui ont été redécouverts assez récemment) devraient-ils faire partie de nos Ecritures ? Peut-être même les apocryphes ? Après tout, Paul dit dans 1 CORINTHIENS : "Je vous ai écrit dans ma lettre....". Que pensez-vous de cela ?

Réponse :

Dans son livre “The Answer Book”, le Dr Samuel C. Gipp mentionne les points suivants concernant les apocryphes :
1. Aucun des livres en question n’est écrit en hébreu (la seule langue utilisée par les auteurs inspirés de l’Ancien Testament).
2. Aucun des auteurs n’affirme avoir été inspiré.
3. Ces livres n’ont jamais été reconnus en tant qu’Ecritures sacrées par l’Eglise Juive et n’ont donc jamais été sanctionnés par notre Seigneur.
4. On ne leur avait accordé aucune place parmi les livres sacrés pendant les quatre premiers siècles de l’Eglise Chrétienne.
5. Ils contiennent des déclarations “incroyables” et contradictoires (dans les deux livres des Macchabées, Antiochus Epiphane meurt de trois morts différentes en des lieux distincts).
6. Ils contiennent des doctrines qui diffèrent de celles de la Bible telles que la prière pour les morts et la perfection par l’absence du péché.
7. Les apocryphes enseignent des pratiques telles que le mensonge, le suicide, le meurtre et les incantations magiques.

La Bible parle d’autres livres et d’épîtres, mais cela nous autorise-t-il à ajouter quelque chose à la Bible ? Ces livres sont peut-être intéressants pour des études historiques, mais cela ne signifie pas qu’ils peuvent être reconnus comme “Parole de Dieu” inspirée telle que la Bible la décrit. De plus, leurs propres enseignements, leur comparaison face à l’Ecriture acceptée ainsi que le témoignage de Jésus-Christ et de la première Eglise NE les décrivent PAS comme étant inspirés.

"TOUTE PAROLE DE DIEU EST EPROUVEE. IL EST UN BOUCLIER POUR CEUX QUI CHERCHENT EN LUI UN REFUGE, N’AJOUTE RIEN A SES PAROLES, DE PEUR QU’IL NE TE REPRENNE ET QUE TU NE SOIS TROUVE MENTEUR." PROVERBES 30:5-6.