Nos convictions

“Ainsi parle l'Eternel: Placez-vous sur les chemins, regardez, et demandez quels sont les anciens sentiers, quelle est la bonne voie; marchez-y, et vous trouverez le repos de vos âmes! Mais ils répondent: Nous n'y marcherons pas. J'ai mis près de vous des sentinelles: Soyez attentifs au son de la trompette! Mais ils répondent: Nous n'y serons pas attentifs. C'est pourquoi écoutez, nations! Sachez ce qui leur arrivera, assemblée des peuples! Ecoute, terre! Voici, je fais venir sur ce peuple le malheur, fruit de ses pensées; car ils n'ont point été attentifs à mes paroles, ils ont méprisé ma loi.”  JEREMIE 6:16-19.

“Ne déplace pas la borne ancienne, que tes pères ont posée.” (PROVERBES 22:28).

Nous croyons que la Bible est la Parole parfaite de Dieu, que Jésus-Christ est la Parole de Dieu devenue chair, qu'Il mourut en tant que sacrifice propitiatoire pour Dieu, et que Jésus demande à tous Ses disciples de se repentir et de naître de nouveau (cf. le chapitre sur le salut, dans la rubrique FAQ).

Si vous pouviez retourner 100 ans en arrière, ou si vous avez des connaissances sur l'histoire chrétienne à travers les siècles, alors les propos de la rubrique "Nos convictions” de Christian Assemblies International ("CAI") peuvent sembler assez conservateurs et directs comparés à ceux des temps anciens. De nos jours, cependant, suite au déclin de l'influence biblique sur les nations de l'Ouest autrefois chrétiennes, les moeurs et les coutumes ont changé. Ainsi, certains trouveront les idées suivantes quelque peu provocatrices.

Le verset 2:38 des Actes est gravée sur une plaque de la cuve baptismale.Le verset 2:38 des Actes est gravée sur une plaque de la cuve baptismale. Néanmoins, l'histoire témoigne du fait que nos ancêtres chrétiens avaient une approche radicalement différente. Lorsqu'on visite la cathédrale anglicane de St Paul, à Melbourne, en Australie, qu’on tourne à droite en entrant et que l'on prend l'allée latérale, on peut voit la cuve baptismale, conçue pour les baptêmes par immersion totale, sur laquelle est gravée l'Ecriture ACTES 2:38. Les premiers Méthodistes ou partisans de Wesley étaient encouragés par leur fondateur, John Wesley, à rechercher les dons spirituels (cf. 1 CORINTHIENS 12:1-10) et il les invitait à prier en langues, tout comme l'a fait Martin Luther.1

Il y a cent ans, l'Armée du Salut, alors dirigée par le Général Booth, annonçait : "La mission chrétienne s'est réunie au Congrès pour faire la guerre. Elle a organisé une Armée du Salut, afin de porter le Sang de Christ et le feu du Saint-Esprit aux quatre coins du monde". Au cours de leurs réunions, on a souvent vu des scènes où un grand nombre de personnes tombaient à terre, frappées par la puissance de Dieu, pendant que le Général Booth prêchait. Les convertis parlaient en langues et ces signes ont été manifestes tout au long de l'histoire chrétienne.

CAI magazine advertisement

Le lecteur qui prend le temps d'étudier les convictions et les enseignements de notre Assemblée verra que le "message de l'Israël nationale" (plus connu sous le terme d’"Israël britannique") a apporté des connaissances et des éléments importants à ceux qui désirent comprendre le but et le plan de Dieu pour les nations de ce monde. Cependant, les activités de l'église connue sous le nom de "Christian Identity Movement", ou C.I.M. (traduction littérale : Mouvement de l'Identité Chrétienne) aux Etats-Unis et dans d'autres pays, y compris l'Australie, a malheureusement exagéré le "message de l'Israël nationale", en ne retenant que certains aspects de l'Ancien Testament, qui "apparaissent sous une nouvelle forme" dans le Nouveau Testament. Le fait "d'extraire" certaines écritures de l'Ancien Testament a amené des groupes du mouvement C.I.M. à insister sur la séparation des races. Cela a conduit ainsi au faux postulat selon lequel Jésus ne serait mort que pour les nations "blanches". La Bible nous dit qu'"Israël" est effectivement "la nation qui sert Dieu" et par qui Son but ici sur terre est révélé. Cependant, même dans l'Ancien Testament, les Egyptiens ainsi que d'autres nations avaient la permission non équivoque de venir adorer Dieu au temple de Jérusalem. Vous trouverez une étude plus approfondie de ce sujet dans la rubrique "Les nations d'Israël et de Judah".

Jésus-Christ a en effet ordonné à ses premiers disciples d'aller en tous lieux et de chercher les "brebis perdues de la maison d'Israël" (MATTHIEU 10:6). Beaucoup de ministres du culte prennent aujourd’hui de tels versets dans un sens "spirituel" ; ils ne veulent pas admettre que la plus grande partie de la Bible est écrite pour les peuples de Dieu, c’est-à-dire les nations d’Israël et de Juda. MAIS, gloire à Dieu, Il a envoyé Son Fils pour nous montrer à TOUS le chemin du salut. Il a étendu Son salut merveilleux à TOUS CEUX qui invoquent Son Nom et se repentent, quelle que soit leur origine : ROMAINS 9:6-8 et ROMAINS 11:17-27 démontrent ceci très clairement. Ces versets nous enjoignent également à craindre Dieu, à Le respecter et à apprendre à suivre Ses voies pour ne pas être rejetés à cause de notre incrédulité (ou "désobéissance", comme le dit la Bible dans la langue grecque d’origine).

De nombreuses églises chrétiennes sont troublées par la position assez extrême et militariste de ces groupes du mouvement C.I.M. La Parole de Dieu nous ordonne d’obéir à l'Etat, comme on le voit dans ROMAINS 13:1-7. Si l'Eglise le mettait en pratique, l'enseignement de cette écriture éviterait des situations tragiques telles que les événements de Waco. Si le gouvernement d'un pays dégénérait au point de déclarer illégale la foi chrétienne, alors la réponse serait la même que celle des saints qui ont souffert à l’époque de Néron. Au sein de CAI, nous voulons clairement faire comprendre que nous ne soutenons pas les groupes du "Christian Identity Movement" et qu’il y a bien longtemps que nous avons cessé toute relation avec eux en raison de leur attitude négative envers les races non-blanches, de leur dangereux penchant pour une politique de "revanche", et aussi parce qu'ils s’approprient des "droits religieux". Ceci est interdit par la Parole de Dieu, et nous condamnons de telles idées car ce ne sont pas celles de notre Sauveur Jésus-Christ, qui s'est laissé crucifier, et qui nous ordonne de perdre notre vie s'il le faut. Nous sommes également très sceptiques en ce qui concerne les "théories de conspiration" qui semblent émaner de tels groupes.

Nous pouvons tout simplement dire que, lorsqu'on visite les sites Internet d'églises telles que Les Assemblées de Dieu, l'Eglise Pentecôtiste d'Elim ou L'Eglise Pentecôtiste Unie (mis à part leur enseignement rigide au sujet de "l’Unicité"), on s'aperçoit que leur paragraphe de présentation, leur constitution et leurs sections équivalentes à "Nos convictions" contiennent pratiquement les mêmes convictions de base que les nôtres.

La section Etudes bibliques de ce site Internet fournira au lecteur de plus amples détails sur les idées que nous défendons à CAI. Tout au long des paragraphes suivants, nous voudrions cependant attirer votre attention sur un aspect du Christianisme qui est souvent négligé par la plupart des croyants d’aujourd’hui. C’est un aspect qu’ils méconnaissent, soit parce qu'ils ne sont pas conscients de leur propre héritage, soit parce qu'ils sont influencés par le "politiquement correct" qui règne à notre époque. Toutefois, la Parole de Dieu ne change pas et Elle ne changera jamais.

“Car je suis l'Eternel, je ne change pas…” MALACHIE 3:6

“…l'Ecriture ne peut être anéantie…” JEAN 10:35

“Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.” LUC 21:33

Lisez plus pour découvrir ce que très peu de chrétiens osent prêcher aujourd'hui: Les anciens sentiers

  • 1. "C'est comme cela que l'arme de Dieu fut enterrée, mais les victoires qu'Il a gagnées demeureront éternellement. Luther est, de loin, le plus grand évangélisateur après les apôtres: aussi remplit que Jean d'un Amour profond pour le Seigneur, aussi rapide en actes que Pierre, aussi profond en pensée que Paul; aussi enthousiaste et fort qu'Elie; sans merci pour les ennemis de Dieu comme l'était David. Prophète et évangéliste, parlant en langues et interprêtant, ayant tous les dons de la grâce, et étant une lumière et un pilier de l'église. Montrant un bon exemple du savoir vivre allemand et des mannières chrétiennes dans sa maison; un maître de la langue allemande; en toutes choses comme un enfant et pourtant profondément instruit; travaillant sans relâche, et cependant, donnant tout l'honneur seulement à Dieu et à son Sauveur. Souvent en détresse, persécuté et méprisé, et pourtant toujours joyeux; pauvre, mais amenant d'abondantes richesses. "Oh, que la mémoire de cet homme juste sois à toujours bénie!" Extrait et traduit de Théodore Sauer Geschichte der Christlichen Kirche (Histoire de l'Eglise Chrétienne)für Schule und Haus. Rudolf Kuntze's Verlagsbuchandlung, Dresden (1859),p.400.