Parler en langues

1. Que signifie "parler en d’autres langues" ?
2. Pouvez-vous être sauvé sans parler en langues ?

1. Que signifie "parler en d’autres langues" ?

L’Eglise Chrétienne a commencé le jour de la Pentecôte (50 jours après que Jésus-Christ ait été crucifié), quand Dieu a répandu le don du Saint-Esprit sur Ses disciples. Cela est décrit dans les Actes des Apôtres, chapitre 2 : "Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer" (ACTES 2:4).

A l’époque, une convention se déroulait à Jérusalem, et les gens stupéfaits de cet événement demandaient : "Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle?" (ACTES 2:8). "Ils étaient tous dans l’étonnement, et, ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres: Que veut dire ceci?" (ACTES 2:12). Certains même accusèrent les disciples d’être ivres !

Mais Pierre se leva et leur dit : "Ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car c’est la troisième heure du jour. Mais c’est ici ce qui a été dit par le prophète Joël: Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair..." (ACTES 2:15-17). Il leur dit que puisque Jésus était maintenant aux cieux, le Saint-Esprit était venu (voir aussi JEAN 14:26): "Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le VOYEZ et l’ENTENDEZ" (ACTES 2:33).

Le même scénario est répété tout au long du Nouveau Testament quand des gens recevaient le Saint-Esprit, ce qui se manifestait par le fait de parler en d’autres langues. Par exemple, les disciples surent que les païens avaient reçu le Saint-Esprit dans Actes chapitre 10 , "CAR ILS LES ENTENDAIENT PARLER EN LANGUES et glorifier Dieu …" (ACTES 10:45-46)

Pour avoir plus d’écritures sur le baptême du Saint-Esprit, manifesté par le signe de parler en d’autres langues, cliquez ici.

Parler en d’autres langues est le signe visible de la réception du Saint-Esprit. C’est une langue que vous ne pouvez pas apprendre, mais qui vous est offerte comme un don de Dieu dès que vous recevez le Saint-Esprit. Cette langue peut quelquefois être comprise par les autres (ACTES 2:8), mais il s’agit plus fréquemment d’un langage inconnu, qui est uniquement destiné à la prière en privé et à la louange de Dieu : "En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères" (1 CORINTHIENS 14:2). "Car si je prie en langue, mon esprit est en prière ..." (1 CORINTHIENS 14:14).

Quand vous priez dans cette nouvelle langue, vous priez directement vers Dieu, et vous n’avez plus besoin d’utiliser de "vaines répétitions" de prières, mais vous êtes libre de louer Dieu "dans l’Esprit". En effet, Dieu avait déjà prophétisé cette relation avec Son peuple dans le livre d’Esaïe : "Hé bien! c’est par des hommes aux lèvres balbutiantes et au langage barbare que l’Eternel parlera à ce peuple" (ESAIE 28:11).

Actuellement, environ 500 millions de personnes dans le monde entier ont fait cette expérience avec le Saint-Esprit. "Par conséquent, LES LANGUES SONT UN SIGNE, non pour les croyants, mais pour les non-croyants…" (1 CORINTHIENS 14:22).

Il y a encore beaucoup d’autres écritures qui nous parlent des bienfaits de la prière en langues, et l’Apôtre Paul, qui fut puissamment utilisé par Dieu, dit qu’il parlait lui-même plus en langues que n’importe qui ! (Voir 1 CORINTHIENS 14:18).

Clicquez ici pour savoir pourquoi nous devrions prier dans l’esprit.

[Haut de Page]

2. Pouvez-vous être sauvé sans parler en langues ?

La Bible ne condamne pas ceux qui ne parlent pas en langues. La Parole de Dieu parle de "croyants", comme Corneille dans Actes 10, qui était "pieux, un homme juste" aux yeux de Dieu. Nombreux sont ceux qui se prétendent Chrétiens ; ce sont certainement des "croyants". Cependant, ils doivent aussi veiller à suivre "tout le conseil de Dieu" (ACTES 20:27), tout comme Dieu a envoyé Pierre expliquer à Corneille "ce qu’il faut que tu fasses" (ACTES 10:6).

Les personnes qui ont "donné leur coeur à Jésus ; pris une décision pour Christ, etc.’’ se sont repenties devant Dieu et sont manifestement des "croyants". Ils doivent ensuite « continuer » à chercher la plénitude que Dieu a accordée (EPHESIENS 3:19). "Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: SI VOUS DEMEUREZ DANS MA PAROLE, vous êtes VRAIMENT mes disciples" (JEAN 8:31). Cela signifie que, même si une personne est sauvée, à moins qu’elle ne CONTINUE et ne devienne un DISCIPLE conformément à MATTHIEU 28, etc., elle va perdre le "salut qui lui a été donné gratuitement".

Le salut est assimilé aux "douleurs de l’enfantement". C’est facile une fois que Dieu accorde la foi ; mais continuer, grandir en Christ, puis se préparer en tant que disciple à Le rencontrer, là est le début de la vraie vie chrétienne. Néanmoins, sans entraînement et sans enseignement, un Chrétien ne pourra que stagner dans son expérience première, et il n’ira pas vers cette plénitude de Christ à laquelle Dieu nous a destinés dans notre marche chrétienne.

Comme Pierre au Jour de la Pentecôte, nous prêchons ACTES 2:37-39: "Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit", parce que nous voulons que tous entrent dans la plénitude que Dieu donne. Notre propre expérience montre qu’au moins 80% de nos membres reçoivent le Saint-Esprit avant même d’être baptisés. Cependant, le fait de "parler en langues" n’est pas l’objectif principal ; nous ne recherchons pas le don, mais Le Donneur. Les Chrétiens doivent regarder vers Le Seigneur Jésus-Christ et L’invoquer en tant que leur Sauveur. La plupart reçoivent le Saint-Esprit et parlent en langues dès les premières secondes où ils cherchent Dieu... et parfois avec une grande puissance.

Nous encourageons chaque personne à persévérer et à être remplie du Saint-Esprit... non pas pour juste "leur donner une capacité", mais parce que personne ne doit rien négliger, et parce que nous croyons fermement que l’exemple suivi et expérimenté par les premiers disciples EST pour tout le monde. Jésus dit à Ses disciples d’attendre à Jérusalem (ACTES 1:8), où ils recevraient une PUISSANCE avec laquelle ils seront Ses témoins partout dans le monde. Dieu nous avertit :"C’est par des hommes d’une autre langue et par des lèvres d’étrangers que je parlerai à ce peuple, et ils ne m’écouteront pas même ainsi, dit le Seigneur" (1 CORINTHIENS 14:21). Certaines des dernières paroles de Jésus à Ses disciples nous montrent que les langues seraient l’un des "miracles qui accompagneraient" Son église : "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru:… ils parleront de nouvelles langues…" (MARC 16:17).

[Haut de Page]