Notre histoire cachée - de bonnes manières

Il y a une génération de cela, les écoles encourageaient les relations harmonieuses entre les enfants, leurs parents et les autres. On apprenait à tous les enfants les bonnes manières et la règle d'or comme fondement pour leurs relations avec les autres.

Récemment, nous avons découvert l'une des chartes originales des bonnes manières, à l'état neuf, exposée avec d'autres souvenirs mémorables, dans une vieille école dans le complexe de Jondaryan Woolshed, à l'ouest de Toowoomba.

Nous savons que beaucoup de nos lecteurs voudront la découper et l'utiliser, comme une recette testée et éprouvée, pour éduquer leurs enfants dans les Relations Humaines.

Les parents s'inquiètent du fait que les écoles d'aujourd'hui, avec leur enseignement obligatoire des relations humaines, enseignent à leurs enfants à être égocentriques, anti-parents et anti-société, en mettant fortement l'accent sur l'éducation en matière de sexualité (souvent une sexualité déviante), de drogues, ainsi que sur l'éducation concernant la mort.

Une mère horrifiée raconte qu'on attendait de sa fille qu'elle se tienne nue devant le miroir pendant vingt minutes, en disant "je t'aime, je t'aime...", pour améliorer son amour-propre !

Une autre mère enleva son enfant de l'école et commença l'un de ces excellents programmes de scolarité à la maison après qu'une école religieuse eut soumis son fils de douze ans à des leçons de sexualité qui encourageaient la promiscuité, l'avortement et un comportement anti-social.

Tiré de "Wake Up Australia"
 

“ LES BONNES MANIERES ”

fondées sur les règles de l'Association Nationale de Courtoisie des Enfants

LA COURTOISE, LA POLITESSE OU LES BONNES MANIERES IMPLIQUENT UNE CONSIDERATION BIENVEILLANTE ET PREVENANTE ENVERS LES AUTRES.

Un écrivain célèbre a dit qu'un garçon courtois et pur est un honneur pour son pays.

Les femmes et les hommes courageux et nobles sont toujours courtois. Trois des hommes les plus courageux et les plus grands qui aient jamais vécu - le Duc de Wellington, le Général Gordon et le Général Washington - se distinguaient par leur comportement courtois. Les filles et les garçons courtois auront toujours à cœur d'observer les règles suivantes :

POUR EUX-MEMES :
 

Sois honnête, fidèle et pur. Ne dis pas de grossièretés. Tiens-toi à l'écart des mauvaises fréquentations. Garde tes mains et ton visage propres, et tes habits et chaussures brossés et nets.

A LA MAISON :
 

Aide tes parents autant que possible et fais tout pour leur être agréable. Sois gentil avec tes frères et soeurs. Ne sois pas égoïste, mais partage toutes tes bonnes choses.

A L'ECOLE :
 

Sois respectueux envers tes professeurs, et aide-les autant que possible ; leur travail est très difficile et éprouvant. Observe les règles de l'école. Ne copie ni ne triche en aucune manière. N´abîme pas les bureaux, n´écris pas non plus dans tes livres de lecture, etc... Ne laisse jamais un autre être puni à ta place, ceci est lâche et méchant.
 

DANS LES JEUX :
 

Ne triche pas en jouant. Ne malmène pas les autres, seuls les lâches le font. Sois agréable et non querelleur. Ne te moque pas des autres écoliers, ni ne les appelle par des noms qu'ils n'aiment pas.
 

DANS LA RUE :
 

Salue tous tes pasteurs, tes professeurs et connaissances quand tu les rencontres ; ils salueront en retour. Ne pousse pas ni ne bouscule les gens en courant. N´écris pas à la craie sur les murs, les portes ou les portails. Ne jette pas de pierres, ne détruis pas de biens. Ne fais pas de glissades sur le trottoir, n´y jette pas de peaux de banane ou d'orange ; on provoque de dangereux accidents de cette façon. Ne te moque pas des personnes âgées, ni des handicapés, mais sois tout spécialement poli envers eux, tout comme envers les étrangers et les inconnus.
 

A TABLE :
 

Lave-toi toujours la figure et les mains avant de passer à table. Ne portes pas ton couteau à la bouche. Occupe-toi des autres personnes, ne te sers pas uniquement toi-même. Ne sois pas goulu. Ne parle ni ne bois la bouche pleine. Détourne la tête de la table et mets ta main ou ton mouchoir devant ta bouche pour éternuer ou pour tousser. Ne sois pas assis à table en mettant les coudes sur la table.
 

PARTOUT :
 

Ne sois grossier avec personne, que les gens soient plus vieux ou plus jeunes, plus riches ou plus pauvres que toi-même. Pense à dire "s'il vous plaît" ou "merci" ; "oui, monsieur", ou "oui, madame", "non, monsieur" ou "non, madame". Avant d'entrer dans une pièce, il est souvent plus courtois de frapper à la porte. N´oublie pas de fermer la porte doucement derrière toi. Montre toujours de la prévenance envers les personnes âgées ou les inconnus en leur ouvrant la porte, en leur apportant ce qu'ils demandent (chapeau, chaise, etc...), en leur cédant ton siège si nécessaire, et de toutes les façons possibles, en leur épargnant des difficultés. N´interromps jamais une personne qui parle. Occupe-toi de tes propres affaires. Sois à l'heure. Sois ordonné.
 

SOUVIENS-TOI :
 

Toutes ces règles qui se rapportent à ta conduite envers les autres sont incluses dans la REGLE D'OR : "Fais toujours à autrui ce que tu aimerais que l'on te fasse". Partout où, par conséquent, tu as des doutes sur la façon d'agir envers un tiers, pose-toi cette question : "Comment voudrais-je que l'on agisse envers moi si j'étais à la place de l'autre ?" et ensuite fais ce que ta conscience te dit être juste.