Dons de l'Esprit

Général Booth; extrait de "War Cry," du 14 mars 1885

CHERS CAMARADES,-

Une grande attention a été portée récemment à ce qui est connu comme étant les extraordinaires "dons de l'Esprit;" c'est-à-dire, la possibilité de faire ce qui est au-dessus de la capacité de l'homme, sans que Dieu n'en dirige le déroulement. De tels dons étaient, sans doute, détenus par les apôtres...! Ils avaient le don des langues; c'est-à-dire qu'ils reçurent soudainement la puissance de parler des langues qu'ils n'avaient jamais apprises. Ils avaient le don de guérison; en cela, ils guérissaient les malades, ouvraient les yeux des aveugles, débouchaient les oreilles des sourds, et ramenaient les morts à la vie instantanément sans l'emploi de moyens ordinaires. Ils faisaient des miracles; ils créaient des événements contraires au cours naturels des choses. C'étaient des dons remarquable, qui prouvaient que Dieu était avec eux, parce qu'aucun homme ne pouvait faire ces choses sans que Dieu ne soit  à l'œuvre directement à travers eux. Ces dons étaient utiles, en ce qu'ils attiraient l'attention sur ceux qui les possédaient, proclamant que la mission de ces officiers était Divine... C'est pourquoi ces dons étaient importants pour le monde, et le fait qu'ils soient possédés aujourd'hui pourrait être une grande bénédiction pour l'humanité. Il n'y a pas un mot dans la Bible qui prouve que l'on ne les aurait plus à l'heure actuelle, et il n'y a pas d'expérience qui démontrerait qu'ils ne seraient plus autant utiles aujourd'hui que dans n'importe quelle période antérieure de l'Histoire de l'Eglise. Aucun homme, donc, ne peut être condamné parce qu'ils les désire; et les remarquables signes récents, ainsi que les miracles opérés parmi nous, ne requièrent pas seulement, mais recevront notre considération la plus grande et la mieux disposée.

Extrait de la HQL-9812, p. 31